Chronique du Tueur de Roi, première journée – Le Nom du Vent, Patrick Rothfuss

Chronique du Tueur de Roi, première journée - Le Nom du Vent, Patrick Rothfuss C’est ce livre-là qui fera l’ouverture. Le Nom du Vent, écrit par Patrick Rothfuss, et publié le 23 avril chez Bragelonne. On peut dire que je l’ai attendu ce pavé, et je n’ai pas trainé pour courir l’acheter et m’y plonger. Mais il y avait de quoi baver d’impatience après avoir VU Stéphane Marsan, Directeur Editorial de Bragelonne, chanter HIMSELF les louanges de ce livre sur le blog de l’éditeur ! Et comme si ça ne suffisait pas, je tombe en plus sur une autre vidéo (décidément), celle-ci d’Eric, de la librairie Critic à Rennes, qui a tenu lui-aussi, HIMSELF, à partager le plaisir ressenti à la lecture de pavé au titre diablement alléchant. Alors Le Nom du Vent, inutile de dire que j’en attendais des merveilles. Peut-être trop. J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. En fait je n’ai eu aucun mal au début, mais j’avoue que j’ai très mal vécu la période « Dickens » de notre héros. Ne me demandez pas pourquoi ! Peut-être cela a-t-il ravivé des souvenirs amers de ces lectures obligatoires de mes années fac (d’anglais), et je détestais Dickens. J’ai donc trouvé cette partie terriblement longue, et je guettais (je feuilletais les pages à venir) le moment où l’auteur nous ramènerait enfin dans cette taverne de la Pierre Dressée ou notre héros laissait entr’apercevoir les multiples facettes de son personnage, changeantes comme le vert de ses yeux. Passé les rues de Tarbéan, je dois dire que je me suis régalée. La magie est subtile et complexe, les personnages sont beaux, profonds (j’avoue que j’ai un faible pour Bast et son côté… faerique. La dernière page est arrivée bien trop vite, malgré les débuts difficiles, et je ne peux que me lamenter d’avoir mis une fois de plus les doigts dans un cycle dont il va me falloir attendre chaque tome. Parce que non, je n’ai pas été collée au mur, mais oui, je ferai certainement partie des premières à acheter le second tome, parce que le premier a été un vrai bonheur de lecture. Pas la baffe attendue, mais un vrai plaisir.



Pour l'amour de la langue e... |
Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | agnes2nantes
| Nothing to Say
| Au delà des apparences...